FAIRE PARIS – mars 2017

Proposition pour l’appel à projet FAIRE PARIS, mars 2017.

KIT pour auto-constructeurs en situation précaire.

Kit autoconstruction Système B image

– Ce kit permet à des familles sans domicile d’habiter ; il contribue à interrompre l’errance de personnes qui ne sont pas éligibles à un bail classique et à leur donner une base de vie appropriable ;

– Ce kit est délivré sur un territoire d’accueil, dans le cadre d’un contrat de droit commun de type commodat ou bail précaire, à durée minimum d’installation. Des associations actives sur des friches du Grand Paris, culturelles, sociales et solidaires, sont susceptibles aujourd’hui d’accompagner de tels contrats si le kit est étudié et validé.
– Le kit complet incorpore les éléments suivants :
. construction : structure, ancrage au sol, éléments de jonction des modules
. équipement : coffre ancré pour la protection d’objets personnels, raccordement électrique sécurisé, extincteur
. guide sur le contrat d’occupation et les charges à payer par les habitants ;- Ce kit est démontable et transportable ;
– La partie constructive de ce kit est la base la plus simple et pratique possible pour amorcer l’auto-construction : c’est une structure et un ancrage. Les habitants choisissent eux-mêmes leur emplacement, « de proche en proche », et les priorités de leur installation. L’auto-construction est soumise à des normes de sécurité ramenées à des notions de « de bon sens », au regard de la nécessité d’habiter.
– La conception de ce kit s’appuie sur des auto-constructions fréquentées au jour le jour. La philosophie générale est la croyance dans le « savoir habiter » et le « savoir installer » selon ses besoins ;
– Le kit constructif sert aussi de base aux équipements collectifs tels que point d’eau et sanitaires, entrepôt d’outils et ressourcerie, accès à internet, petite halle polyvalente. L’échelle d’accueil envisagée est une soixantaine d’habitants par site.
Des étudiants en architecture sont associés à la construction des équipements collectifs, à la co-construction avec les habitants et au partage de connaissance avec eux.

 

En portant l’étude de ce kit,
(conception et réalisation de prototypes, étude de prix)
FAIRE peut donner à habiter à un premier groupe de familles en errance, puis à d’autres ; FAIRE peut contribuer à l’invention d’un dispositif déployable à grande échelle ;
FAIRE peut montrer que l’auto-construction porte des valeurs humaines, ici en France comme partout dans le monde ;
FAIRE peut sortir l’auto-construction précaire du regard de pure négativité qu’il porte aujourd’hui, en France ;
FAIRE peut faire reconnaître la légitimité de process de construction différents ;
FAIRE peut permettre à l’occupation temporaire de friches d’être vraiment sociales ; FAIRE peut contribuer à l’édification d’une ville de l’installation et du devenir, pas seulement de l’établissement : une ville incluant les situations de vie fragiles.

A travers l’intérêt porté à ce Kit pour auto-constructeurs en situation précaire, FAIRE PARIS enclencherait donc une dynamique susceptible de se déployer sur un ou plusieurs terrain(s) vacant(s) du Grand Paris.

 

Partenaires possibles
Terrain : deux hypothèses de travail en cours (contacts établis) :
– L’Espace imaginaire à Saint-Denis, association Mains d’Oeuvres (contact : Juliette Bompoint)
– Ville d’Ivry (contact : Philippe Bouyssou, Maire d’Ivry)
Gestion du contrat du bail : association Convivances (contact : François Loret)
Autres partenaires :
Emmaüs Avenir Neuilly-sur-Marne (contact : Olivier Galland) : don de matériel, ressourcerie, …
Ecole d’architecture de Marne-la-vallée, pour les enseignements concernés.
Consultant structure amical : Jean-François Blassel, architecte et ingénieur, Span SAS, enseignant à l’Eavt. 

Recherche de financement complémentaire : Fondation de France (en cours) + crowdfounding

Calendrier prévisionnel

Etudes et prototypes pour le Kit : 3 mois
Parallèlement :
Engagement de la démarche sur site : 3 mois (selon partenaire et terrain)
Puis :
Négociation du contrat avec le groupe de familles concernées : 1 mois
Production des Kits : 2 à 4 mois selon moyens et financement
La durée minimum du bail précaire est de 2 ans.
Les Kits sont démontables/remontables ailleurs.

 

Budget prévisionnel du Kit
– Honoraires d’architectes pour l’étude et le(s)prototype(s) du kit complet + étude de prix : 3000 euros

– Coût de matériel pour étude et prototype(s) du kit complet : 1500 euros (les techniques et matériaux employés seront low tech)
– Frais logistique et transport : 1000 euros
Total : 5500 euros
Publicités